Sommaire
Qui suis-je ?
2
La méthode
3
Pour qui ?
4
Pourquoi ?
4
Que se passe-t-il lorsqu'on pratique Brain Ball ?
5
Les effets ressentis grâce à l’entraînement au Brain Ball
6
Le travail en coopération
8
Le plaisir d'apprendre
9
1
brain.ball@yahoo.fr
Qui suis-je ?
Je suis diplômé d'Etat en tant qu'Éducateur Spécialisé depuis 1989, et titulaire du B.A.F.A.
(animation auprès des jeunes : centres aérés, MJC, centres de vacances) obtenu préalablement en
1983.
Après quelques années passées auprès d’enfants et d’adolescents en difficultés sociales
(Maison de l'enfance, Foyer de vie pour adolescents), j'ai travaillé 20 ans en I.M.E. (Institut Médico-
Éducatif) auprès d'adolescents déficients intellectuels.
Une de mes grandes passions est liée au rythme. Après avoir passé beaucoup de temps
derrière ce formidable instrument de musique qu'est la batterie, je me suis passionné pour les
activités de jonglage pour lesquelles j'ai animé plusieurs ateliers au sein de l'I.M.E. où je travaillais.
Se situant à la croisée des chemins entre « le mouvement », « la balle » et « le rythme
»,
Brain Ball m'a tout de suite séduit. Brain Ball allie découverte et concentration, activité ludique et
coopération, réassurance corporelle et partage, confiance et dynamisme, présence dans « l'ici et
maintenant » et plaisir d'apprendre ...
Je propose de faire découvrir cette nouvelle discipline :
- aux familles pour une pratique intergénérationnelle (enfants de plus de 7 ans avec parents,
grands-parents ...),
- aux écoles et aux enseignants pour une meilleure approche des apprentissages,
- aux enfants hyperactifs (TDAH,...) ou présentant des troubles DYS,
- aux enfants ou aux adultes présentant des difficultés d'attention ou d'assimilation,
- aux personnes présentant un déficit visuel, auditif ou de l’équilibre,
- aux seniors,
- aux particuliers, associations ou établissements,
- à toute personne désireuse de passer des moments de détente et de développement personnel ...
tout en empruntant des chemins parfois méconnus !
A Bientôt !
Régis Pautonnier
2
brain.ball@yahoo.fr
Brain Ball
« Brain Ball
» est une nouvelle discipline qui permet aux enfants d'améliorer les
processus d'acquisition du savoir en développant quatre compétences favorables aux
apprentissages :
la concentration
la coordination
la coopération
la confiance.
En effectuant un véritable travail dans l'espace et dans le temps, Brain Ball est une
activité complète qui permet de créer de nouvelles connexions neuronales, renforçant petit à
petit la sphère sensori-motrice de l'enfant.
La méthode
Par l'utilisation et la manipulation de balles de rebond, de sacs
de grains et de planches d'équilibre, en accomplissant des mouvements
variés et progressifs propres à stimuler les deux hémisphères du
cerveau, l'enfant est amené à appréhender de nouvelles formes de
coordinations1.
Le principe de base de cette activité est d’être capable de lancer
la balle au sol de façon précise en marquant un rythme défini et dirigé
par l’enseignant jusqu’à ce que celui-ci soit intégré. Cette activité peut
être réalisée dans tous les lieux ayant un sol bien lisse (gymnase, salle
de classe, préau…).
L'utilisation du rythme et la répétition cyclique des figures
proposées sont des éléments majeurs facilitant l'intégration des exercices.
A sa mesure, séance après séance, l'enfant s'essaye à un type de concentration tout à fait
inédite, bien ancrée dans son corps et dans ses gestes.
Le langage utilisé est universel : celui du corps, du mouvement et du rythme.
1
- Coordination individuelle : les bras et le corps s'adaptent à la pulsation ainsi qu'à la trajectoire de la balle.
- Coordination collective : avec le groupe, dans un espace marqué par un rythme commun.
3
brain.ball@yahoo.fr
Pour qui ?
Brain Ball peut se pratiquer à tout âge (à partir de 7 ans), seul ou en groupe.
Il s'adresse aux enfants de tous niveaux et de tous horizons.
La pratique de Brain Ball est également particulièrement bien adaptée aux enfants :
- présentant des difficultés d'apprentissage,
- présentant des troubles attentionnels et / ou d'hyperactivité (TDAH,...),
- présentant des troubles DYS,
- présentant un déficit visuel, auditif ou de l’équilibre.
Pourquoi ?
Le but de cette activité est d'équilibrer, de renforcer, d'optimiser les systèmes vestibulaire
(équilibre), proprioceptif2, visuel, auditif et tactile simultanément. Ceci permet d'aider les petits et les
grands, avec des difficultés de concentration, en échec scolaire, en manque de confiance ou ne
sachant pas s'organiser.
Écouter, regarder, compter, vérifier que l'on est bien en rythme avec ses camarades, garder
son équilibre, doser sa force … l'enfant réalise simultanément tout un ensemble d'opérations
mentales, motrices et sociales articulées les unes aux autres, lui permettant petit à petit de renforcer
la confiance en ses capacités.
2 La proprioception regroupe les récepteurs et l'ensemble des terminaisons nerveuses permettant à un individu
de connaître la position et les mouvements de son propre corps sans avoir à les observer visuellement.
4
brain.ball@yahoo.fr
Que se passe-t-il lorsqu'on pratique Brain Ball ?
Plus adaptable et plus réceptif, l'enfant est amené à développer des qualités d'observation et
d'anticipation tout en revisitant de manière dynamique la notion de latéralité (mouvements
incessants de la droite vers la gauche et inversement).
Ce passage de la ligne médiane favorise la collaboration entre les deux hémisphères du
cerveau. Il permet d'optimiser le schéma corporel en établissant de nouvelles relations entre les
différentes fonctions cognitives. Les fonctions cognitives sont au cœur des apprentissages : ce sont
elles qui permettent à notre cerveau de communiquer, de percevoir notre environnement, de nous
concentrer, de nous souvenir d’un événement ou d’accumuler des connaissances.
Elles regroupent le langage, la reconnaissance visuelle et
spatiale, les fonctions exécutives
(raisonnement, jugement,
planification), la mémoire et la coordination des gestes (praxies), les
gnosies (capacité à percevoir un objet grâce à nos différents sens :
vision, ouïe, toucher), la vitesse de traitement de l’information, les
fonctions intellectuelles, ainsi que l'attention.
Or, la sphère cognitive (qui organise les actes volontaires
d'une personne) se construit par un incessant va-et-vient entre le cerveau et les différentes parties
du corps. Chaque hémisphère reçoit des informations sensorielles et commande les réponses
motrices de la moitié opposée (dite controlatérale) du corps.
C'est précisément au cœur de ce dispositif sensoriel que Brain Ball se propose d'opérer.
En effet, au cours des exercices, l'objectif est d’entraîner les deux parties du cerveau à
collaborer afin de développer toute une gamme de gestes volontaires et adaptés à la réalisation
des figures (tâches simples ou complexes effectuées seul ou à plusieurs).
Comment ? En accomplissant alternativement ou simultanément des mouvements croisés de
complexité croissante.
L'accomplissement de ces exercices coordonnés et rythmés conduit l'enfant aux portes d'une
des découvertes majeure développées ces dernières années par les neurosciences :
la plasticité neuronale, ou encore plasticité cérébrale.
5
brain.ball@yahoo.fr
Ces termes génériques décrivent les mécanismes par lesquels le cerveau est capable de se
modifier au moment précis de la phase d'apprentissage. A cet instant particulier le cerveau crée,
défait, réorganise le réseau neuronal et ses connexions synaptiques.
Il est important d'insister sur la notion de plasticité cérébrale car c'est une découverte
extrêmement encourageante et pleine d'espoir.
En effet, à tout âge de la vie, et quelles que soient les conditions, l'être humain est donc en
capacité de faire évoluer ses connexions nerveuses, d'établir de nouveaux liens, de faire de
nouveaux apprentissages et de nouvelles acquisitions.
C'est en s'appuyant sur cette fabuleuse découverte que Brain Ball élabore et propose toute
une gamme d'exercices aussi évolutifs qu'inédits.
Les effets ressentis grâce à l’entraînement au Brain Ball
Pour réaliser ces exercices, l'élève doit simultanément : suivre des yeux les balles dans les
trois dimensions (droite / gauche, avant / arrière, haut / bas), anticiper en écoutant le rythme des
balles, rester en équilibre tout en se déplaçant ...
C'est exactement à cet instant, au cœur de cette nouvelle expérience, que ses compétences
s'améliorent :
- Vision : C'est tout un travail autour du champ visuel qui s'élabore. La poursuite oculaire de la
trajectoire de la balle amène l'élève à renforcer le suivi visuel dont il a besoin en classe :
- Mouvement avant / arrière avec modification de la distance focale : vision de loin / vision
de près (allers-retours permanents entre le tableau et le cahier),
- Balayage gauche/droite (lecture),
- Coordination œil-main (écriture),
- Montée et descente de la balle (en mathématiques, les yeux montent et descendent :
opérations, lecture de graphiques, de tableaux),
- Élargissement du champ visuel grâce aux exercices en groupe.
- Audition : A l'image des enfants qui retiennent les comptines grâce aux mélodies rythmées, l'élève
écoute l'impact régulier des balles au sol afin de rythmer ses gestes. Cette opération permet de
rentrer plus en profondeur dans la phase d'apprentissage.
6
brain.ball@yahoo.fr
Comptée haut et fort pour que tout le groupe
puisse se repérer, la pulsation qui guide le collectif
aide chaque enfant à effectuer comme un
«
enregistrement corporel
»
des mouvements
effectués. Cette procédure met en jeu la mémoire
auditive et favorise l'assimilation des différents
exercices.
- Posture : L'élève fait avant tout l'expérience du geste juste et apprend à « s'installer» calmement
dans son mouvement. Un geste bien habité délivre décontraction, détente musculaire et amène à se
défaire des crispations et des syncinésies courantes3.
- Coordination : L'élève développe à la fois la dissociation de ses gestes, la coordination de ses
mouvements et l'indépendance des différentes parties de son corps.
- Préhension : Ces manipulations permettent de travailler la préhension et d'affiner la dextérité. La
motricité fine (tenue du crayon, graphie, écriture, fluidité du tracé) s'en trouve ainsi améliorée.
- Concentration : Activité ludique, Brain Ball n'en est pas moins complexe, et développe une bonne
capacité attentionnelle et de concentration. Le traitement simultané de toutes les données citées
précédemment réclame une vigilance qui ouvre à une grande présence à soi ainsi qu'à
l'environnement immédiat.
- Confiance en soi : Recentré, plus en lien avec ses sensations propres, cette nouvelle approche
proposée par Brain Ball conduit l'enfant vers un plus grand épanouissement intellectuel, scolaire,
physique et sportif. Elle lui permet également d'en tirer bénéfice dans sa vie relationnelle.
Toutes ces compétences ainsi revisitées débouchent pour certains enfants sur un véritable
travail d'intégration sensorielle4, particulièrement bénéfique en vue des apprentissages futurs.
3 Syncinésies : Contractions involontaires de muscles associées à des mouvements volontaires.
4 Intégration sensorielle : Phase de transformation des réflexes primitifs en gestes volontaires par le tout petit
enfant. Ces phases sont revisitées lors des différents exercices.
7
brain.ball@yahoo.fr
Le travail en coopération
Lors des figures cadencées déclinées à deux, trois, quatre participants ou plus, chaque enfant
- séance après séance - accède à une gestuelle plus naturelle.
Simultanément, il apprend à analyser son positionnement dans l'espace tout en situant
précisément l'endroit où évolue ses camarades, à synchroniser ses mouvements avec ceux des
autres participants.
Ainsi, l'élève entraîne ses mains, ses bras, mais également la totalité de son corps à l'art de
savoir prendre / lâcher et donner / recevoir, tout en respectant son propre rythme et celui de l'autre:
- Mieux relié aux différentes parties de son corps, il mobilise toutes ses facultés et renforce ses
qualités cognitives.
- Mieux relié aux autres, il découvre le travail en coopération et les initiatives qui en
découlent, mobilisant ses compétences pour un travail tourné vers le collectif.
La mise en place d'un tutorat favorise également le travail de coopération. Les élèves qui
sont en réussite peuvent alors initier ou aider ceux qui progressent plus lentement.
Les notions de responsabilité et d'autonomie sont ainsi mises en avant.
8
brain.ball@yahoo.fr
Le plaisir d'apprendre
Activité ludique simple sortant des standards traditionnels, Brain Ball n'en contient pas
moins son lot de concentration, de travail, mais également de satisfaction. Quand l'obstacle est
levé, le sourire apparaît ... La sphère émotionnelle est alors directement impactée.
En effet,
lorsque
l'enfant éprouve la joie d'être
en réussite non seulement
sous le regard de son
professeur ou d'un camarade
mais également en totale
synchronisation avec lui, il est
alors en mesure de pouvoir
relier sa confiance intérieure à
la
sensation
d'une
collaboration fructueuse.
Or, il a été démontré que les acquis sont mieux intégrés lorsque l’on apprend avec plaisir.
De même, lorsque le groupe réussit à exécuter une figure rythmée dans un même élan, une
même gestuelle, un même tempo, à ce moment émerge alors la satisfaction de réaliser des choses
ensemble. Or, chacun sait que le jeu recèle de puissantes vertus pédagogiques, et que les émotions
sont au cœur des apprentissages.
Lorsque les émotions sont agréables, elles s'inscrivent dans un souvenir positif, et incitent à
poursuivre un engagement et à atteindre un but. Deux sentiments fondateurs apparaissent alors :
- Le plaisir collectif, plaisir d’affiliation, lié à l’appartenance à un groupe. Il donne à l’enfant
les sentiments d’identité, de reconnaissance et d’intégration,
- Le plaisir personnel, plaisir d’accomplissement lié à la réussite de ses projets. Il renvoie à
la maîtrise des activités pratiquées, aux progrès réalisés, et stimule l'enfant pour les apprentissages
futurs.
9
brain.ball@yahoo.fr
Être plus en confiance, mieux assuré dans ses expérimentations et ses décisions
Développer le sentiment d'intégration par un travail coopératif
Affûter sa dextérité, sa proprioception, son audition, sa vision
Mieux canaliser son énergie, accéder à la concentration
Stimuler sa mémoire et sa capacité d'assimilation
S'organiser, anticiper, prévoir, réagir
Brain Ball
Elargissement du champ visuel
Repérage plus précis des différents stimuli sonores
Expérimenter le relâchement, la fluidité du geste
Renforcer son équilibre, sa coordination, sa conscience corporelle
Optimiser les opérations manuelles et visuelles incontournables en classe
S’enraciner dans « l’ici et maintenant » grâce à une plus grande présence attentionnelle
10
brain.ball@yahoo.fr